Pourquoi choisir le modèle coopératif en alimentation ?

Une coopérative est une entreprise à but lucratif et détenue par ses membres, qui sont tous égaux (1 membre = 1 vote). Le modèle coopératif en alimentation permet aux communautés d’obtenir les produits et services selon leur besoin, puisque les membres sont à la fois propriétaires et à la fois clients du commerce. La coop offre ainsi un service de proximité, qu’il soit l’épicerie principale ou le magasin d’appoint.

Les sept principes de la coopération

Pourquoi choisir le modèle coopératif en alimentation ?

Une coopérative est une entreprise à but lucratif et détenue par ses membres, qui sont tous égaux (1 membre = 1 vote). Le modèle coopératif en alimentation permet aux communautés d’obtenir les produits et services selon leur besoin, puisque les membres sont à la fois propriétaires et à la fois clients du commerce. La coop offre ainsi un service de proximité, qu’il soit l’épicerie principale ou le magasin d’appoint.

Les sept principes de la coopération

01.

Adhésion volontaire et ouverte à tous

02.

Pouvoir démocratique exercé par les membres

03.

Participation économique des membres

04.

Autonomie et indépendance

05.

Éducation, formation et information

06.

Intercoopération

07.

Engagement envers la communauté

05.

Éducation, formation et information

06.

Intercoopération

07.

Engagement envers la communauté

Bien que la loi sur les coopératives prévoit 5 types de coops, le domaine de l’alimentation est principalement constitué de coops de consommateurs.

Les avantages de la coop comme modèle d'affaires

Le modèle d’affaires coopératif, outre les vertus des principes et valeurs, propose de réels avantages pour l’alimentation.

  • Model lucratif et au service de la communauté

Une coopérative d’alimentation est une entreprise qui vise autant à fournir à sa communauté les produits et services nécessaires, que sa profitabilité. Cette interdépendance permet un dialogue constant entre les membres et les gestionnaires de l’entreprise, améliorant ainsi les chances de succès à long terme de ce type d’entreprise.

  • Fidélisation de la clientèle

Puisque les membres consommateurs de la coopérative en sont, par définition, les propriétaires, ces clients ont un sentiment d’appartenance plus élevé envers leur magasin. De ce fait, les membres choisiront plus aisément de faire leurs emplettes dans leur coop, démontrant ainsi un meilleur taux de fidélité.

Ceci dit, la clientèle en commerce de détail demeure très volatile et la compétition est très féroce. Il importe donc grandement que la coop réponde adéquatement aux attentes de sa clientèle, tant sur la disponibilité et la fraîcheur des produits que sur la qualité de l’accueil en magasin et sur le prix. Il ne faut jamais prendre la clientèle pour acquise, même si elle est plus fidèle!

  • Un focus-group en continu

Impliqués financièrement et émotivement dans la réussite de leur coopérative, les membres constituent un « groupe de discussion » continuel. Les gestionnaires des coops et leur personnel dans le magasin peuvent en tout temps discuter avec leurs membres pour savoir ce qu’ils aiment, ce qu’ils désirent retrouver dans leur magasin, etc. C’est une manne d’informations importante à utiliser à son plein potentiel afin d’augmenter le taux de satisfaction de la clientèle, diminuer les pertes et augmenter les ventes.

Comment créer une coop ?

Que ce soit pour la création d’un magasin ou pour le rachat d’une entreprise existante, les membres fondateurs de la coopérative devront suivre les mêmes étapes de démarrage.

Les conseillers de la Coopérative de développement régional du Québec offrent les services d’accompagnement des promoteurs dans leur processus de démarrage. Pour de plus amples informations, contactez le conseiller CDRQ de votre bureau régional.

Pour en connaître davantage sur le domaine de l’alimentation au Québec, contactez-nous.